Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

5  02  LM-4  renault  03  

Derniers sujets
» Bien le bonjour à tous les passionné(e)s
Mar 20 Juin - 11:50 par 57Atalante

» Paul ROSCHE
Sam 7 Jan - 10:51 par Admin

» Histoire de soupapes...
Sam 7 Jan - 10:38 par Admin

» Guy Negre
Sam 7 Jan - 10:16 par Admin

» Bonjour à vous
Lun 8 Aoû - 17:49 par Admin

» Chris Amon
Ven 5 Aoû - 14:43 par michel lovaty

» Porsche
Ven 5 Aoû - 11:39 par chris72

» Le Quizz
Lun 25 Avr - 9:23 par CMTARGA

» Team T2r Compétition (France)
Dim 10 Avr - 9:39 par RAMIREZ

Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier


Vittorio Brambilla

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vittorio Brambilla

Message par scuderia57 le Lun 2 Mar - 18:46

Vittorio Brambilla, surnommé "le Gorille de Monza", (né le 11 novembre 1937 à Monza, Lombardie - mort le 26 mai 2001 à Camparada di Lesmo d'une crise cardiaque) est un pilote automobile italien. Il accède à la Formule 1 et remporte une course en 1975. Son frère ainé Ernesto a également pratiqué le sport automobile.




Avant de faire une carrière en automobile, Vittorio Brambilla commence en moto dans la catégorie 175 cm³ en 1957 avant de remporter le titre italien l'année suivante. Mécanicien puis débuts difficiles en kart, en 1969 il accède à la Formule 3 Birel dans l'écurie Picchio Rosso avant de passer en Formule 2 sur une Brabham. En 1972, il remporte le titre italien de Formule 3 avant de rejoindre en 1974 la Formule 1 chez March. Remplaçant de Howden Ganley au début, il arrive malgré tout à rejoindre les points.

En 1975, il obtient une pole position en Suède avant de s'imposer au Grand Prix d'Autriche cette même année en abandonnant sur la ligne, course interrompue par temps de pluie : Vittorio Brambilla est le seul pilote à avoir remporté un Grand Prix de Formule 1 en franchissant la ligne en marche arrière.

En 1976, il n'arrache qu'un petit point et arrive second de l'International Trophy et quatrième de la Race of Champions.



En 1977 il passe chez Surtees Racing Organisation et obtient de meilleurs résultats. Il court aussi en "voiture de sport" et gagne à quatre reprises. Les années suivantes la voiture, moins compétitive, l'empêche de briller. 
Il est impliqué dans l'accident qui cause la mort de Ronnie Peterson lors du Grand Prix d'Italie 1978.

 
Le 10 septembre 1978, Grand Prix d'Italie à Monza, antépénultième manche de la saison.
L'italo-américain Mario Andretti peut s'assurer mathématiquement le titre mondial. Ce sera le cas dans des circonstances dramatiques.
Le départ de l'épreuve est donnée dans la plus grande confusion, le feu vert s'allumant alors que les voitures des dernières lignes ne sont pas encore immobilisées. De ce fait, leur mise en action est plus rapide et le peloton se présente de manière très dense à la première chicane.
Un contact entre les monoplaces de James Hunt et Ronnie Peterson déclenche une collision en chaîne dans laquelle sont impliqués plusieurs pilotes. Le plus gravement touché est Vittorio Brambilla qui a le crâne fracturé après avoir reçu une roue sur le casque.
Peterson souffre quant à lui de multiples fractures aux jambes. Sa vie n'est pas considérée en danger mais il est transporté en urgence à l'hôpital de Milan où il est opéré dans la soirée pour réduire ses fractures. Son état de santé se détériore subitement dans la nuit : des masses graisseuses provenant de ses os fracturés passent dans son sang et forment une embolie qui bloque le fonctionnement de ses organes vitaux. Le lundi matin, il meurt d'une insuffisance rénale.

La cause de l'accident de Peterson a longtemps été sujette à controverse. À l'époque, un certain nombre de pilotes, parmi lesquels les anciens champions du monde Niki Lauda et James Hunt, eurent tendance à attribuer la responsabilité du carambolage au jeune italien Riccardo Patrese, lequel avait une réputation de
« chien fou » dans le paddock.
Patrese aurait provoqué la mêlée en percutant Hunt à l'entrée de la première chicane et en l'envoyant sur Peterson. Fait unique dans les annales de la Formule 1, une commission de pilotes demanda même avec succès aux organisateurs de la course suivante, de ne pas accepter l'inscription de Patrese.
Reconverti plus tard dans les commentaires à la télévision britannique, Hunt n'aura de cesse d'accabler Patrese.

Cependant, les images vidéo et les clichés des photographes présents à cet endroit montrent qu'il n'y a pas eu de collision entre les voitures de Patrese et de Hunt alors que le contact entre celle de Hunt et de Peterson est certain. Il y a donc aujourd'hui quasi-unanimité pour mettre Patrese hors de cause.



Il continue à faire quelques courses en 1979 et 1980 sans résultats notables avant d'arrêter définitivement sa carrière de pilote automobile en 1981.
avatar
scuderia57
Expert
Expert

Messages : 2135
Date d'inscription : 19/02/2015
Age : 61
Localisation : Monaco

Voir le profil de l'utilisateur http://www.restoremania.org/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum