Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

5  LM-4  03  renault  

Derniers sujets
» Bien le bonjour à tous les passionné(e)s
Mar 20 Juin - 11:50 par 57Atalante

» Paul ROSCHE
Sam 7 Jan - 10:51 par Admin

» Histoire de soupapes...
Sam 7 Jan - 10:38 par Admin

» Guy Negre
Sam 7 Jan - 10:16 par Admin

» Bonjour à vous
Lun 8 Aoû - 17:49 par Admin

» Chris Amon
Ven 5 Aoû - 14:43 par michel lovaty

» Porsche
Ven 5 Aoû - 11:39 par chris72

» Le Quizz
Lun 25 Avr - 9:23 par CMTARGA

» Team T2r Compétition (France)
Dim 10 Avr - 9:39 par RAMIREZ

Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier


Andrea De Cesaris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Andrea De Cesaris

Message par scuderia57 le Dim 22 Fév - 20:09

Andrea De Cesaris, né le 31 mai 1959 à Rome et mort le 5 octobre 2014 dans la même ville d'un accident de moto, est un pilote automobile italien qui a participé au championnat du monde de formule 1 de 1980 à 1994. Il aura disputé 208 Grands Prix et obtenu une pole position.




Champion du monde junior de karting, Andrea accède à la Formule 1 à l'âge de 21 ans, en cours de saison 1980 au sein de l'écurie Alfa Romeo, où il occupe le volant laissé vacant par Patrick Depailler. De Cesaris fait preuve d'une intéressante pointe de vitesse mais son principal défaut ne tarde pas non plus à se révéler : en 1981, chez McLaren où il remplace Alain Prost, il endommage dix-huit châssis, ce que n'apprécie pas Ron Dennis qui vient de prendre le contrôle de l’équipe. Les nombreux dommages qu'il continue à causer aux bolides lui valent le surnom réprobateur « Andrea De Crasheris ».

De retour chez Alfa à partir de 1982, Andrea confirme son talent en obtenant la pole position sur le Circuit urbain de Long Beach en Californie. En course, il ne résiste pas longtemps au harcèlement de Niki Lauda et heurte le mur. Les performances d’Andrea ne sont souvent que des feux de paille : rapide sur un tour, il est souvent incapable de confirmer sur la durée de la course. La fiabilité catastrophique de l'Alfa Romeo le condamne à briller en qualifications avant de baisser pavillon en course. Il monte toutefois sur le podium du Grand Prix de Monaco dans des conditions piégeuses au terme du dernier tour.



La saison 1983 est meilleure avec deux secondes places au Grand Prix d'Allemagne et au Grand Prix d'Afrique du Sud et une quatrième place au Grand Prix d'Europe sur le Circuit de Brands Hatch. Il ne passe pas loin de l'exploit sur le circuit de Spa-Francorchamps au Grand Prix de Belgique : prenant le meilleur sur Alain Prost au départ, il dirige les débats avec autorité avant qu'un changement de pneus calamiteux ne le fasse sombrer au classement. De Cesaris se lance alors dans une remontée au cours de laquelle il réalise le meilleur tour en course avant de casser son moteur.



Après l’épisode Alfa, De Cesaris passe, en 1984, chez Ligier. La grande époque de l'écurie française est derrière elle et les « années de transition » s'enchaînent. De Cesaris réalise une quatrième place à Monaco mais, sur le vieux circuit ultra rapide et vallonné de Zeltweg, en 1985, part en survirage, quitte la piste et amorce une effroyable série de tonneaux dont il sort sans dommage. De retour aux stands, Andrea est licencié sur le champ.



Grâce au soutien de son ami Aleardo Buzzi, PDG de Philip Morris, qui lui apporte son soutien financier, il poursuit sa carrière en Formule 1 au sein de la Minardi pour la saison 1986 mais, victime d'une machine rétive et à la fiabilité catastrophique, peine à suivre le rythme de son coéquipier Alessandro Nannini. Il quitte l'équipe en fin d'année et rejoint Brabham où il devient l'équipier de Riccardo Patrese. L'équipe dirigée par Bernie Ecclestone n'est plus que l'ombre d'elle-même et les deux pilotes doivent composer avec une voiture rétive. Andrea se classe cependant troisième à Spa-Francorchamps derrière les McLaren d'Alain Prost et de Stefan Johansson, son seul résultat probant puisqu'il ne voit le drapeau à damier qu'à deux reprises.



La saison 1988 promet d'être difficile : à la suite du retrait temporaire de Brabham, Andrea trouve refuge chez Rial Racing, une nouvelle équipe menée par Gunther Schmidt qui a déjà tâté de la F1 avec A.T.S. au début des années 80. Rial peut cependant compter un ingénieur de talent, Gustav Brunner. Ce dernier, déjà concepteur de la Ferrari F1-87C, dessine la Rial ARC-01, une monoplace très fine mue par un classique Ford Cosworth DFZ. Andrea en fait bon usage puisqu'il se classe quatrième à Détroit. Cette fois encore, accrochages et casses mécaniques se succèdent et l'empêchent de marquer davantage de points.

En 1989, il intègre la Scuderia Italia qui, après une saison d'apprentissage, décide d'engager deux voitures. Soutenant difficilement la comparaison avec son équipier Alex Caffi, il se met toutefois en évidence en menant sa Dallara sur la troisième marche du podium du Grand Prix du Canada, son seul coup d'éclat. 1990 est pire puisqu'à l'exception d'une troisième place sur la grille du premier Grand Prix dans les rues de Phoenix grâce, en grande partie, aux pneus Pirelli, il ne réalise qu'une modeste dixième place pour meilleur résultat.



En 1991, grâce au soutien de Marlboro, il intègre l'écurie novice Jordan Grand Prix et multiplie les performances en faisant preuve d’une étonnante régularité : quatrième à Montréal et à Mexico, sixième à Magny-Cours et cinquième à Hockenheim. À Spa, il talonne le leader Ayrton Senna avant d’abandonner sur casse moteur. Cette course pointe toutefois ses limites lorsque, en essais, il assiste aux débuts prometteurs de son nouveau coéquipier Michael Schumacher qui débute en Formule 1 sur une voiture qu’il ne connaît pas. Malgré ses bonnes performances, Eddie Jordan ne peut le conserver en raison des problèmes financiers que connaît son équipe.



Quelques jours avant le début de la saison 1992, il signe chez Tyrrell Racing au détriment de son compatriote Alessandro Zanardi. Au volant d'une simple évolution du modèle 1991 équipée d'un moteur Ilmor à la place du V10 Honda, Andrea domine nettement son équipier Olivier Grouillard et obtient quelques belles performances, notamment au Mexique (cinquième) en Italie (sixième) et au Japon (quatrième). Comme en 1991, il termine neuvième du championnat.



La seconde saison chez Ken Tyrrell est aux antipodes de la précédente. La voiture, simple évolution du modèle 1991 et baptisée 020-C est désormais propulsée par un V10 Yamaha anémique et à la fiabilité désastreuse. Tout comme son nouvel équipier, Ukyo Katayama, Andrea essaie de compenser les limites de son matériel par un pilotage plus agressif, en vain. Les sorties de route succèdent aux accrochages et l'arrivée de la nouvelle 021 ne change rien : il ne retrouve pas de volant en 1994.



À São Paulo, pour l'ouverture de la saison 1994, Eddie Irvine provoque un accident spectaculaire et écope de trois courses de suspension. Il est remplacé par Aguri Suzuki au Grand Prix automobile du Pacifique 1994 puis Eddie Jordan décide de faire appel à Andrea pour disputer les deux courses suivantes : Imola et Monaco. S'il sort de la piste sur le circuit italien, il signe en revanche une belle performance dans les rues de Monaco en terminant quatrième devant Jean Alesi.

À Barcelone, Irvine réintègre Jordan et De Cesaris se retrouve de nouveau sur la touche. Peter Sauber le contacte pour remplacer Karl Wendlinger, accidenté lors des essais du Grand Prix de Monaco. Il débute lors de la manche suivante disputée sur le circuit Gilles Villeneuve à Montréal, course particulière pour lui dans la mesure où il s'agit de son 200e Grand Prix. Il inscrit le point de la sixième place à Magny-Cours derrière son équipier Heinz-Harald Frentzen (quatrième). Comme Karl Wendlinger doit reprendre son poste en fin de saison, Andrea part en vacances après le Grand Prix d'Europe et décide de couper tout contact avec l'extérieur. Insuffisamment remis, Wendlinger renonce à reprendre la compétition mais Sauber ne parvient pas à contacter De Cesaris pour prolonger son intérim.

Andrea De Cesaris meurt dans un accident de moto, le 5 octobre 2014 à Rome, à l'âge de 55 ans.
avatar
scuderia57
Expert
Expert

Messages : 2135
Date d'inscription : 19/02/2015
Age : 61
Localisation : Monaco

Voir le profil de l'utilisateur http://www.restoremania.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Andrea De Cesaris

Message par michel lovaty le Sam 28 Fév - 15:47

@scuderia57 :pourrais tu transférer mes commentaires,postés sur le 
précédent site ?
Merci d'avance.
avatar
michel lovaty
Professionnel
Professionnel

Messages : 136
Date d'inscription : 20/02/2015
Age : 59
Localisation : Bretagne Sud.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Andrea De Cesaris

Message par scuderia57 le Lun 23 Mar - 19:44

avatar
scuderia57
Expert
Expert

Messages : 2135
Date d'inscription : 19/02/2015
Age : 61
Localisation : Monaco

Voir le profil de l'utilisateur http://www.restoremania.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Andrea De Cesaris

Message par scuderia57 le Lun 23 Mar - 19:45






Andrea de Cesaris  Brabham - BMW 1987
avatar
scuderia57
Expert
Expert

Messages : 2135
Date d'inscription : 19/02/2015
Age : 61
Localisation : Monaco

Voir le profil de l'utilisateur http://www.restoremania.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Andrea De Cesaris

Message par scuderia57 le Lun 23 Mar - 19:46


Andrea de Cesaris  Minardi  - Motori Moderni 1986




Gerhard Berger (Ferrari F1/87/88C) passing a seemingly confused Andrea de Cesaris (Rial-Ford ARC1), 1988 Monaco Grand Prix
avatar
scuderia57
Expert
Expert

Messages : 2135
Date d'inscription : 19/02/2015
Age : 61
Localisation : Monaco

Voir le profil de l'utilisateur http://www.restoremania.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Andrea De Cesaris

Message par scuderia57 le Lun 23 Mar - 19:47


Andrea de Cesaris  Jordan - Ford  Mexico 1991




1985 Andrea De Cesaris Ligier crash at Tosa corner in Imola
avatar
scuderia57
Expert
Expert

Messages : 2135
Date d'inscription : 19/02/2015
Age : 61
Localisation : Monaco

Voir le profil de l'utilisateur http://www.restoremania.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Andrea De Cesaris

Message par scuderia57 le Lun 23 Mar - 19:49


Andrea de Cesaris, Tissot Sauber-Mercedes C13,1994 Portuguese Grand Prix, Estoril



Andrea de Cesaris  Rial - Ford 1988
avatar
scuderia57
Expert
Expert

Messages : 2135
Date d'inscription : 19/02/2015
Age : 61
Localisation : Monaco

Voir le profil de l'utilisateur http://www.restoremania.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Andrea De Cesaris

Message par scuderia57 le Lun 23 Mar - 19:51


René Arnoux (Ferrari) VS Andrea De Cesaris (Ligier) VS Michele Alboretto (Ferrari) Grand Prix de Monaco  1984



Andrea de Cesaris (Minardi) - 1986 - Brands Hatch, (Angleterre)
avatar
scuderia57
Expert
Expert

Messages : 2135
Date d'inscription : 19/02/2015
Age : 61
Localisation : Monaco

Voir le profil de l'utilisateur http://www.restoremania.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Andrea De Cesaris

Message par scuderia57 le Lun 23 Mar - 19:53


Andrea de Cesaris i l’Alfa Romeo 183T



Andrea de Cesaris, LOTO Ligier-Renault JS23, 1984 French Grand Prix, Paul Ricard
avatar
scuderia57
Expert
Expert

Messages : 2135
Date d'inscription : 19/02/2015
Age : 61
Localisation : Monaco

Voir le profil de l'utilisateur http://www.restoremania.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Andrea De Cesaris

Message par scuderia57 le Lun 23 Mar - 19:54

avatar
scuderia57
Expert
Expert

Messages : 2135
Date d'inscription : 19/02/2015
Age : 61
Localisation : Monaco

Voir le profil de l'utilisateur http://www.restoremania.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Andrea De Cesaris

Message par scuderia57 le Lun 23 Mar - 19:55


Andrea de Cesaris, Marlboro Alfa Romeo 183T, 1983 San Marino Grand Prix, Imola
avatar
scuderia57
Expert
Expert

Messages : 2135
Date d'inscription : 19/02/2015
Age : 61
Localisation : Monaco

Voir le profil de l'utilisateur http://www.restoremania.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Andrea De Cesaris

Message par michel lovaty le Mar 24 Mar - 16:18

@scuderia57: beau panorama des voitures qu'il a piloté.

Au fait,en Février,j'avais souhaité que tu rapatries mes commentaires,postés
sur l'autre site.
Mais,comme "soeur Anne",je ne vois rien venir...
avatar
michel lovaty
Professionnel
Professionnel

Messages : 136
Date d'inscription : 20/02/2015
Age : 59
Localisation : Bretagne Sud.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Andrea De Cesaris

Message par scuderia57 le Mar 24 Mar - 18:28

Michel, quand je mets un sujet complet je laisse les commentaires qui vont avec s'ils le concernent, mais sinon je ne peux pas rajouter tout les commentaires se serait des doublons, alors qu'ici on a choisit de développer des sujets concernant la F1 et les courses d'endurance plus en profondeur, n'oublie pas qu'il n'y a que cinq ou six semaines qu'on a démarré. Ma priorité actuelle c'est d'avoir un maximum de thèmes pour qu'un plus grand nombre de membres viennent nous rejoindre, mais c'est pas facile.

Malgré tout, nous aussi on attend que tu développes les sujets que tu verras opportuns !!!! (Parce que à mon humble avis, les sujets ne sont pas parfait ils ont besoin d'être approfondis et j'attends que ce soit les membres qui participent à l'élaboration de ceux ci.)
z
avatar
scuderia57
Expert
Expert

Messages : 2135
Date d'inscription : 19/02/2015
Age : 61
Localisation : Monaco

Voir le profil de l'utilisateur http://www.restoremania.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Andrea De Cesaris

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum