Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

LM-4  5  02  renault  03  

Derniers sujets
» Bien le bonjour à tous les passionné(e)s
Mar 20 Juin - 11:50 par 57Atalante

» Paul ROSCHE
Sam 7 Jan - 10:51 par Admin

» Histoire de soupapes...
Sam 7 Jan - 10:38 par Admin

» Guy Negre
Sam 7 Jan - 10:16 par Admin

» Bonjour à vous
Lun 8 Aoû - 17:49 par Admin

» Chris Amon
Ven 5 Aoû - 14:43 par michel lovaty

» Porsche
Ven 5 Aoû - 11:39 par chris72

» Le Quizz
Lun 25 Avr - 9:23 par CMTARGA

» Team T2r Compétition (France)
Dim 10 Avr - 9:39 par RAMIREZ

Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier


A ces pilotes décédés en course.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

A ces pilotes décédés en course.

Message par marcelo92 le Lun 9 Mar - 18:05

En hommage à ceux qui ont payé de leur vie leur passion pour le sport voici le triste bilan de la F1

Nous avons eu à déplorer le décès de Michele Alboreto, ex-champion de Formule 1, et d'un commissaire de piste. Le hasard veut qu'ils se soient tués tous les deux sur le même circuit, le Lausitzring, l'un en faisant des essais pour Audi en vue des 24 Heures du Mans, l'autre en assurant la sécurité lors d'une manche du championnat allemand de Tourisme. (DTM). Il y a quelques jours, le 1er mai, nous nous rappelions qu'Ayrton Senna nous avait quitté, il y a 7 ans déjà. Le prodige brésilien est le dernier pilote à s'être tué au volant d'une F1, mais s'il est le dernier, il n'était pas le premier, loin s'en faut.

A bien y regarder, c'est pourtant en Formule 1 que l'on risque le moins sa vie malgré qu'il s'agit des voitures les plus rapides au monde. En 51 ans d'histoire, beaucoup de pilotes ont perdu la vie au volant d'une F1, mais pas autant que l'on pourrait le croire. Beaucoup se sont tués dans d'autres disciplines ou au volant de voitures n'ayant rien à voir avec la Formule 1. Les spectateurs, les photographes et les commissaires sportifs ont eux aussi payé un lourd tribut à cette passion. Evidement, un mort, c'est toujours un mort de trop mais nous pouvons maintenant l'affirmer: la Formule 1 est l'une des disciplines du sport automobile les moins dangereuses. Seuls les commissaires et le public semblent encore être exposés à des risques majeurs.

Voici un rappel de tous les drames qui ont endeuillé la Formule 1 depuis sa création en 1950:

Argentine 1953: Farina perd le contrôle de sa voiture et vient frapper le public qui avait détruit les barrières de protection pour se mettre aux abords de la piste. Bilan: 10 morts dans le public.



Allemagne 1954: Onofre Marimon se tue au Nurburgring alors qu'il participe aux essais du GP d'Allemagne



Italie 1955: Alberto Ascaris se tue à Monza lors d'un essai privé non officiel.

France et Allemagne 1958: Luigi Musso (Reims) et Peter Collins (Nurburgring) perdent la vie en course.

Belgique et Angleterre 1960: lors du GP organisé à Spa, Chris Bristow et Alan Stacey se tuent alors que la veille lors des essais, Moss et Mike Taylor s'étaient blessés. A Silverstone, c'est Harry Schell qui se tue alors qu'il faisait des essais privés.

Italie 1961: A Monza, Wolfgang von Trips perd le contrôle de sa voiture et celle-ci s'élance dans le public. Le bilan est très lourd: 14 morts sans compter le pilote qui y perdra la vie aussi.



Monaco 1967: Lorenzo Bandini est accidenté lors du GP en Principauté. Il décèdera trois jours plus tard.

France 1968: Jo Schlesser se tue à Rouen-les-Essarts. Alors que sa voiture est en feu et que les flammes recouvrent la moitié de la piste, la course continue sans interruption jusqu'à son terme. Les Ligier, de route ou de course, porteront toujours les initiales de Jo Schlesser devant leur n° de série. Exemple: la Ligier JS 3

Hollande et Italie 1970: Piers Courage perd la vie au GP de Hollande. Ce jour-là, le vainqueur s'appelle Jochen Rindt qui se tuera quelques semaines plus tard aux essais du GP d'Italie à Monza.



Angleterre 1971: Joseph Siffert se tue à Brands Hatch

USA et Hollande 1973: François Cevert se tue aux essais du GP organisé à Watkins Glen.



En Hollande c'est Roger Williamson qui périt d'une façon atroce. Sa voiture s'enflamma sur le bord de la piste et le pilote David Purley s'arrêta pour donner un coup de main aux commissaires pour le moins statiques. Pendant que ceux-ci se débattaient avec un seul petit extincteur, Williamson brûlait et la course continuait...

Afrique du Sud et USA 1974: Peter Revson se tue lors d'essais privés. Helmut Koenigg se tue à Watkins Glen lors du 10ème tour et bien évidement la course continue, Reuteman gagne et Fittipaldi est champion du monde. Tout le monde est heureux sur le podium.

Autriche et Espagne 1975: A Zeltweg, Mark Donohue se tue lors des premières séances d'essais. Lors du GP d'Espagne, Rolf Stommelen est accidenté et les débris de sa voiture tuent deux personnes dans le public.

Afrique du Sud 1977: Tom Pryce se tue à Kyalami. L'un des accidents les plus idiots de l'histoire de la F1 mais aussi l'un des plus dramatiques. Alors que la voiture (à l'arrêt) de son équipier Renzo Zorzi laisse échapper quelques flammes, deux commissaires traversent la piste avec un extincteur pour éteindre le début d'incendie. Tom Pryce survient et fauche l'un des commissaires et reçoit l'extincteur sur son casque. Ils décèdent tous les deux sur le coup.

Japon 1977: Gilles Villeneuve et Ronnie Peterson s'accrochent. Bilan: trois morts parmis les photographes et les commissaires de piste.

Italie 1978: Ronnie Peterson est accidenté à Monza alors que le départ n'est donné que depuis quelques secondes. Il décèdera le lendemain des suites de ses blessures. Ricardo Patrese est désigné comme l'un des responsables par la FIA et suspendu pour un GP.

Allemagne 1980: Patrick Depailler se tue à Hockenheim lors d'essais privés.

Belgique et Canada 1982: Gilles Villeneuve, l'une des figures les plus emblématiques de la F1 se tue sur le circuit de Zolder lors des essais qualificatifs. Riccardo Paletti est accidenté au départ du GP du Canada. Il ne survivra pas à ses blessures.

France 1986: Elio De Angelis se tue lors d'essais privés sur le circuit du Paul Ricard.

Saint Marin 1994: l'un des week-ends les plus noirs de l'histoire de la F1, par le nombre d'accidents, de blessés et de morts. Lors des essais qualificatifs, Roland Ratzenberger se tue. Le lendemain c'est Ayrton Senna qui meurt après un accident en début de course.

Italie 2000: Alors que l'on avait pratiquement oublié que la Formule 1 était un sport dangereux, un drame injuste frappe le déroulement du GP d'Italie 2000. Frentzen percute Barrichello au freinage de l'une des chicanes de Monza et l'une des roues de sa Jordan vient frapper de plein fouet un pompier volontaire, le tuant sur le coup.

Australie 2001: Cette fois-ci c'est un commissaire de piste qui paye de sa vie, la réalisation d'une passion. Le drame a eu lieu en début de course, après un accrochage survenu entre Jacques Villeneuve et Ralf Schumacher. La voiture du Québécois s'est envolée en touchant la roue arrière gauche de la Williams de Ralf lors d'un freinage. La BAR s'est violemment écrasée sur les grillages de protection, envoyant des dizaines de débris vers les commissaires de piste. L'un d'eux a reçu une roue sur la poitrine. Il est malheureusement décédé
.
avatar
marcelo92
Professionnel
Professionnel

Messages : 112
Date d'inscription : 23/02/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum