Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

03  004  02  5  LM-4  renault  

Derniers sujets
» Bien le bonjour à tous les passionné(e)s
Mar 20 Juin - 11:50 par 57Atalante

» Paul ROSCHE
Sam 7 Jan - 10:51 par Admin

» Histoire de soupapes...
Sam 7 Jan - 10:38 par Admin

» Guy Negre
Sam 7 Jan - 10:16 par Admin

» Bonjour à vous
Lun 8 Aoû - 17:49 par Admin

» Chris Amon
Ven 5 Aoû - 14:43 par michel lovaty

» Porsche
Ven 5 Aoû - 11:39 par chris72

» Le Quizz
Lun 25 Avr - 9:23 par CMTARGA

» Team T2r Compétition (France)
Dim 10 Avr - 9:39 par RAMIREZ

Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier


Renault RS 01

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Renault RS 01

Message par bobossfr le Mar 10 Mar - 18:30

1977 - 1979 : Renault RS 01



Histoire :

La Renault RS01 est la première Formule 1 de l'histoire du Losange. De cette monoplace, on retiendra qu'elle est la première F1 équipée d'un Turbo, révolution de l'époque.

Présentée le 10 mai 1977 à l'Atelier Renault des Champs-Elysées, c'est une monoplace. Elaborée par François Castaing, André de Cortanze et Marcel Hubert, celle première monoplace Renault débute en course le 17 juillet 1977 sur le mythique tracé de Silverstone. La "Yellow tea-pot" est le surnom trouvé de cette première Renault tant elle ressemblait à une théière ! .Jean-Pierre Jabouille, l'unique pilote Renault [pour 1977 et 1978] se qualifie en fond de grille et abandonne en course, moteur cassé. C'était d'ailleurs le gros point faible de cette Renault : son moteur V6 Turbo 1,5 L n'était pas très performant. En 1977, Renault prend le départ de 4 courses pour le même nombre d'abandons...

L'année qui suit, Renault améliore sa RS01. Toujours avec Jean-Pierre Jabouille, Renault prend part à 14 courses (sur 16) du championnat mais n'en terminera que 4, dont une au pied du podium au GP des Etats-Unis Est à Watkins Glen. Ce sont les premiers points de l'histoire de Renault en F1.

Les séances de qualification de Renault sont néanmoins meilleures. Le meilleur classement d'une Renault après les qualifications est une 3eme place, lors des GP d'Autriche et d'Italie. Mais Renault se qualifiera six autre fois dans le top 10...

Malgré un moteur encore peu performant (on y doit 5 abandons lors des Grand Prix de Suède, de France, de Grande-Bretagne, d'Allemagne et des Pays-Bas ; mais aussi une casse d'un de ses composants comme la soupape en Italie), Jean-Pierre Jabouille n'est victime que de sa mécanique lors de cette saison 1978.

Pour la saison 1979 qui va arriver, Renault pourra compter sur les services de René Arnoux. Ce sera d'ailleurs la première saison complète d'une Renault en F1. Après un double abandon au GP d'Argentine, première course de la saison, Renault place Jean-Pierre Jabouille en 10eme place du GP du Brésil, tandis que son jeune équipier René Arnoux doit abandonner sur un tête a queue.

Le troisième Grand Prix de la saison, en Afrique du Sud, sera un événement : A la vitesse moyenne de 205,772 km/h, Jean-Pierre Jabouille offre à Renault la première pôle position de son histoire en devançant Jody Scheckter de 24 centièmes. René Arnoux se classe 10eme sur un circuit se trouvant en altitude, ce qui favorise le moteur V6 Turbo de Renault. Toutefois, ce sera un double abandon en course.

Au GP des États-Unis Ouest, Jean-Pierre Jabouille se blesse aux essais et ne prendra pas le départ de la course, tout comme René Arnoux, déclaré « Joint ».

Lors du GP d'Espagne, Renault introduit en course sa RS10. Néanmoins, Jean-Pierre Jabouille est le seul à l'utiliser (tout comme au GP de Belgique). Qualifié 9eme, Jean-Pierre Jabouille doit abandonner suite à la casse du Turbo. 11eme sur la grille, René Arnoux prend la 9eme place du GP.

Dès le GP de Monaco, 2 semaine plus tard, Renault retire sa dernière RS01 pour lancer ses deux RS 10 dans les rues étroites de Monaco.

Que retenir de cette RS01 ? La première F1 à Turbo ? Son moteur V6 Turbo peu fiable ? Sa première pôle position au GP d'Afrique du Sud ?

Statistiques :

Courses : 23
Victoires : 0
Pôle position : 1
Meilleur tour : 0
Meilleur résultat en course : 4eme (GP des Etats-Unis Est 1978)
Points marqués : 3

Pilotes :
Jean-Pierre Jabouille : 1977-1979
René Arnoux : 1979

Données techniques :

Châssis : Monocoque en aluminium
Nom du moteur : EF1
Poids du moteur : 179 kg
Cylindrée : 1492 cm³
Configuration : V6 à 90°, 510cv limité à 11 400 tr/min, suralimenté par un turbocompresseur
Soupapes : 4 par cylindre
Réservoir : 210 L
Boîte de vitesses : 5 rapports, manuelle en aluminium Hewland FGA 400
Électronique : Boîtier électronique Magneti-Marelli.
Système de Carburant : Réservoir en caoutchouc .
Système de Freinage : Disques et plaquettes en acier Ferodo, étriers et maîtres-cylindres Ferodo
Voie avant : 1425 mm
Voie arrière : 1525 mm
Empattement : 2500 mm
Longueur : 4500 mm
Hauteur : 1200 mm
Poids : 615kg
Carburant : Elf
Pneus : Michelin
Partenaires principaux : Elf, Facom, Europcar, Ferodo

D'après : Renault F1 Passion, Renault Group, Wikipédia, StatsF1
avatar
bobossfr
Professionnel
Professionnel

Messages : 148
Date d'inscription : 20/02/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum