Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

004  02  03  LM-4  renault  5  

Derniers sujets
» Bien le bonjour à tous les passionné(e)s
Mar 20 Juin - 11:50 par 57Atalante

» Paul ROSCHE
Sam 7 Jan - 10:51 par Admin

» Histoire de soupapes...
Sam 7 Jan - 10:38 par Admin

» Guy Negre
Sam 7 Jan - 10:16 par Admin

» Bonjour à vous
Lun 8 Aoû - 17:49 par Admin

» Chris Amon
Ven 5 Aoû - 14:43 par michel lovaty

» Porsche
Ven 5 Aoû - 11:39 par chris72

» Le Quizz
Lun 25 Avr - 9:23 par CMTARGA

» Team T2r Compétition (France)
Dim 10 Avr - 9:39 par RAMIREZ

Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier


Emanuele Pirro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Emanuele Pirro

Message par scuderia57 le Mar 31 Mar - 18:47

Emanuele Pirro est un pilote automobile italien né le 12 janvier 1962 à Rome en Italie. Auteur d'une modeste carrière en Formule 1, il s'est par la suite reconverti avec succès dans les épreuves de Tourisme et d'Endurance puisqu'il a notamment remporté les 24 Heures du Mans à cinq reprises.


Champion d'Italie de karting en 1979, Emanuele Pirro accède au sport automobile en 1980, année durant laquelle il remporte le championnat d'Italie de Formule Abarth. En récompense, il effectue sa première apparition aux 24 heures du Mans en 1981, au sein de l'équipe officielle Scuderia Lancia. Plutôt que de poursuivre en Endurance, Pirro préfère s'orienter vers la monoplace.
Après trois saisons en championnat d'Europe de Formule 3, il accède à la Formule 2 en 1984, une discipline qui devient Formule 3000 à partir de 1985. Troisième du championnat deux saisons consécutives, il effectue ses premiers tours de roue en Formule 1 à l'occasion de séances d'essais pour le compte des écuries Brabham-BMW et Benetton-BMW. En 1987, il fait une première incursion en Supertourisme avant de revenir à la monoplace en 1988, en Formula Nippon, en tant que pilote essayeur pour le compte de McLaren-Honda.

Toujours pilote essayeur pour McLaren en 1989, il est titularisé chez Benetton-Ford à partir du Grand Prix de France en remplacement de Johnny Herbert, encore diminué par son accident en F3000 en 1988. Emanuele ne marque pas plus de points, avec quelques qualifications en fond de grille, mais aussi quelques performances écourtées par des accidents comme en Allemagne, en Espagne ou au Japon, alors qu'il pouvait viser les points. Il finit par y parvenir sous la pluie en Australie, en décrochant la cinquième place. L'arrivée en fin d'année du triple champion du monde brésilien Nelson Piquet le contraint à chercher un nouveau volant pour l'année suivante. En 1990, il trouve refuge chez Scuderia Italia, qui engage des Dallara : saison vierge pour l'Italien avec une dixième place en Hongrie comme meilleur résultat. Il aura par ailleurs manqué les deux premières courses de la saison à cause d'une hépatite. 1991 n'est pas meilleure puisqu'il ne marque qu'un point, à Monaco alors que son équipier Jyrki Järvilehto est monté sur le podium à Imola. Il termine plus de courses que la saison précédente, sans résultat notable. Après deux saisons dans l'anonymat du peloton, il se retrouve sans volant.


Emanuele Pirro, 1991

Il décide alors de quitter la monoplace pour se tourner à nouveau vers le Supertourisme. Devenu l'un des spécialistes européens de la discipline, que ce soit dans le championnat d'Allemagne ou d'Italie, il intègre le giron Audi à partir de 1994. C'est donc logiquement que la firme aux anneaux décide de faire appel à lui lorsqu'elle décide de se lancer à la conquête des 24 heures du Mans. Troisième en 1999 au volant d'Audi R8R (version ouverte), il s'impose en 2000, en 2001 et en 2002 sur l'Audi R8, à chaque fois en compagnie de Frank Biela et de Tom Kristensen, puis en 2006 et 2007 sur l'Audi R10 diesel (avec Frank Biela et Marco Werner). Il effectue également un bref retour au tourisme en disputant en 2004 le championnat DTM sur une Audi. À l'issue de la saison 2008, il quitte l'écurie Audi, tout en conservant un rôle d'ambassadeur pour le constructeur.
En 2010, il effectue son retour en endurance en disputant les 12 Heures de Sebring, qu'il termine à la douzième place après s'être fait remarquer par son excellent début de course sur la Lola du Drayson Racing. Les 24 Heures du Mans et Petit Le Mans sont également à son programme.
avatar
scuderia57
Expert
Expert

Messages : 2135
Date d'inscription : 19/02/2015
Age : 61
Localisation : Monaco

Voir le profil de l'utilisateur http://www.restoremania.org/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum