Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

5  03  LM-4  renault  02  

Derniers sujets
» Bien le bonjour à tous les passionné(e)s
Mar 20 Juin - 11:50 par 57Atalante

» Paul ROSCHE
Sam 7 Jan - 10:51 par Admin

» Histoire de soupapes...
Sam 7 Jan - 10:38 par Admin

» Guy Negre
Sam 7 Jan - 10:16 par Admin

» Bonjour à vous
Lun 8 Aoû - 17:49 par Admin

» Chris Amon
Ven 5 Aoû - 14:43 par michel lovaty

» Porsche
Ven 5 Aoû - 11:39 par chris72

» Le Quizz
Lun 25 Avr - 9:23 par CMTARGA

» Team T2r Compétition (France)
Dim 10 Avr - 9:39 par RAMIREZ

Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier


Grand Prix de Formule 1 de Bordeaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Grand Prix de Formule 1 de Bordeaux

Message par enrimores le Lun 13 Avr - 18:33

Frédérick Llorens et Yves Baillot d'Estivaux retracent les grandes heures de cette compétition qui se courait sur les quais et autour des Quinconces dans les années 50


Yves Baillot d’Estivaux et Frédérick Lllorens, une passion commune. © Photo
"Sud Ouest"

Tombé dans l'huile de vidange quand il était gamin, Frédérick Lllorens avait déjà publié en 2009 un opuscule sur les Grands Prix de Formule 1 disputés sur les quais de Bordeaux entre 1951 et 1955. Petit ouvrage certes mais qui n'avait pas échappé à Yves Baillot d'Estivaux, dont les moustaches se mettent à vibrer quand il est question de véhicule à moteur, à deux ou quatre roues, et qui, lui aussi, tétait du gasoil dans son biberon.

Ces deux passionnés de 37 et 74 ans étaient donc faits pour se rencontrer. Et travailler ensemble. De cette rencontre est né l'ouvrage qui fera désormais référence, « Les Grands Prix de Bordeaux », auto-édité par Frédérick Lllorens lui-même. Plus de 250 photos, issues des collections personnelles d'Yves Baillot d'Estivaux et de la famille Puytorac, les classements des Grands Prix, les biographies des pilotes et toutes les anecdotes qui rendent ce livre passionnant, pas seulement pour ceux qui aiment le rugissement des moteurs mais ceux qui s'intéressent au passé de Bordeaux.

Dix mois ont été nécessaires pour parvenir à ce résultat. Dix mois et des années de souvenirs d'Yves Baillot d'Estivaux qui, bien peigné et cravaté, accompagnait partout son père, Louis Baillot d'Estivaux, président de l'Automobile club du Sud-Ouest et, à ce titre, créateur de ces Grands Prix de Formule 1 dans une ville où l'automobile avait déjà une longue histoire.

L'idée séduit tout de suite Jacques Chaban-Delmas qui accomplit son premier mandat de maire et devine le profit qu'il peut tirer de la compétition pour faire connaître sa ville. C'est pour le circuit du Grand Prix que les allées de Chartres et d'Orléans sont goudronnées et qu'est dessinée la contre-allée qui enroule la colonne des Girondins.

Tous les champions de l'époque passeront devant les colonnes rostrales. Alberto Ascari, Nino Farina, Stirling Moss et bien sûr Juan-Manuel Fangio. Comme si le Grand Prix 1953 se disputait hier, Yves Baillot d'Estivaux se souvient parfaitement comment son père avait convaincu Fangio de venir à Bordeaux. Problème, le champion argentin n'avait pas de voiture et Ferrari ne pouvait lui en fournir une.

Le président de l'Acso s'adresse alors à Gordini, l'écurie dans laquelle Fangio a fait ses débuts, qui accepte. Et Fangio accepte à son tour de courir dans une Gordini avec laquelle il prendra la troisième place de la compétition.

« Ce n'était pas la Formule 1 d'aujourd'hui, souligne Baillot, un brin nostalgique. Les pilotes étaient accessibles, ils n'étaient pas protégés par une armée d'agents ou de communicants. Le public pouvait même entrer dans les stands. »

En 1951, ce sont plus de 60 000 spectateurs massés sur les quais qui assisteront à la victoire du Français Jean Behra. Cet engouement ne se démentira pas. Mais en juin 1955, 82 spectateurs sont tués dans le terrible accident qui endeuille Le Mans. Organiser un Grand Prix entraîne de telles contraintes que l'Acso jette l'éponge. Et puis Chaban se lance dans sa politique de grands travaux.

Avec lui, l'automobile reste reine à Bordeaux. Mais c'est celle de M. Tout-le-Monde et des Trente Glorieuses. Le 27 septembre 1987, Dominique Geffré et Yves Baillot d'Estivaux organisent une grande journée commémorative à laquelle participent 50 000 spectateurs. Et Fangio. C'est ainsi que se referme la belle histoire. Et ce livre qui se lit à la vitesse d'une Formule 1.
avatar
enrimores
Apprenti
Apprenti

Messages : 45
Date d'inscription : 27/02/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grand Prix de Formule 1 de Bordeaux

Message par scuderia57 le Lun 13 Avr - 18:45

C'est vrai @enrimores, il y a eu des grands prix de F1 á Bordeaux...


Voici le tracé du circuit sur les quais.


Circuit de Bordeaux

Et le palmarès...

AnnéeVainqueurEcurieVoitureRésultats
1951 Louis RosierEcurie RosierTalbot Lago T26C-DARésultats
1952Non disputé
1953 Alberto AscariScuderia FerrariFerrari 500Résultats
1954 José Froilan GonzalezScuderia FerrariFerrari 625Résultats
1955 Jean BehraOfficine Alfieri MaseratiMaserati 250FRésultats
avatar
scuderia57
Expert
Expert

Messages : 2135
Date d'inscription : 19/02/2015
Age : 61
Localisation : Monaco

Voir le profil de l'utilisateur http://www.restoremania.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grand Prix de Formule 1 de Bordeaux

Message par scuderia57 le Lun 13 Avr - 18:50

Et voici une vidéo....

avatar
scuderia57
Expert
Expert

Messages : 2135
Date d'inscription : 19/02/2015
Age : 61
Localisation : Monaco

Voir le profil de l'utilisateur http://www.restoremania.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grand Prix de Formule 1 de Bordeaux

Message par scuderia57 le Lun 13 Avr - 18:58

Pour te faire plaisir ainsi que les Bordelais, quelques photos:







avatar
scuderia57
Expert
Expert

Messages : 2135
Date d'inscription : 19/02/2015
Age : 61
Localisation : Monaco

Voir le profil de l'utilisateur http://www.restoremania.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grand Prix de Formule 1 de Bordeaux

Message par FOURNIER le Mar 14 Avr - 16:09

Moi qui est né et a habité 18 ans à 80 km de Bordeaux, je ne savais pas qu'il y avait eu des courses dans cette ville !
Merci pour ça !
avatar
FOURNIER
Expert
Expert

Messages : 499
Date d'inscription : 19/02/2015
Age : 71
Localisation : Vendée 85630

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grand Prix de Formule 1 de Bordeaux

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum